Passerelle tournante

Motorisation.

L'exposé présente la modification d'un système de motorisation d'une passerelle tournante. Cette transformation porte sur remplacement des galet d'origines par des pneumatiques pour permettre le franchissement des voies de chemin de fer.

Fonctionnement.

Charges par pieds.

épure Les croquis et la photo ci-après représentent une passerelle qui sert au transport de céréales, du bord à quai (navire)au silo de stockage de PANZANI au moyen de convoyeur . Elle doit être mobile afin de permettre la circulation des grues automobile dans la partie sud du port. Les contraintes d'exploitation imposent un temps total de manœuvre de 4mn environ. Et une variation de hauteur de moins de 10mm lorsque la passerelle est en charge en position de travail afin de garantir un écart suffisant entre les trémies et les bandes transporteuses. Pendant la rotation pour passer de la position travail à la position repos elle doit franchir une rangée de rail de chemin de fer SNCF se qui impose une motorisation par pneumatiques.

Chemin de roulement.

chemin de roulement

Rayon de rotation.

La passerelle tourne autour d'un pivot, réalisée par une crapaudine et d'un galet à bandage caoutchouc placé sur le même coté. La traverse motorisée est équipée de 2 boggies constitué chacun de 2roues avec pneumatique plein dont la déformation est constante en fonction de la charge. Il est important de maitriser la hauteur sous charge en position de travail et de repos. Pour cette raison nous avons placé un galet au centre de chaque boggie. Il roule sur une portion de rail afin de garantir le bon nivellement de la passerelle dans les deux position de replies et délester les pneumatique évitant leur usure prématurée.

rayon de rotation

 

Pour naviguer cliquer sur les zones réactives (lorsque le pointeur change d'apparense).